SÉLECTIONNEZ VOTRE SITE MÉTIER

Commerces alimentaires :
3 conseils pratiques pour une reprise d'activité réussie

COVID-19 / Réouverture commerce

Tour horizon des bonnes pratiques à adopter et solutions d’équipement à mettre en place pour reprendre votre activité en toute sécurité et accueillir vos clients dans les meilleures conditions.

Commerces alimentaires de proximité : comment bien réussir la fin du confinement ?

Conseil n° 1

Comment organiser le flux client pour éviter les croisements ?

Un balisage pour faire respecter la règle de distanciation sociale

Il convient tout d’abord de gérer le flux dans votre commerce et d’organiser la file d’attente. Cela commence souvent dès l’extérieur de la boutique, afin de bien respecter le nombre maximum de clients en même temps dans le point de vente. Selon le protocole national de déconfinement, le critère universel pour respecter les distanciations sociales est fixé à 4 m² par personne, en partant de la surface résiduelle.

  • •  Utilisez pour cela un poteau de guidage à sangle, plus modulable et facile à ranger, ou un balisage à cordes qui participera au positionnement qualitatif, voire haut de gamme de votre commerce.
  • •  A l’entrée du magasin, n’hésitez pas à informer vos clients de tout ce que vous avez mis en œuvre pour sa sécurité. C’est important : un client informé est un client rassuré, et qui par conséquent se laissera plus facilement tenter par ce que vous lui proposerez.

Utilisez des marquages au sol et des rubans adhésifs, à l’intérieur de votre commerce, pour indiquer comment se situer les uns les autres tout au long du parcours client et ainsi respecter des règles de distanciation sociale (1 mètre minimum).

Conseil n° 2

Comment optimiser et repenser votre zone de caisse ?

Adoptez quelques règles sanitaires nouvelles.

Le passage en caisse est un moment délicat, car par définition les règles de distanciation sociale sont plus difficilement applicables. Parce que le paiement réclame une certaine proximité ; et parce que vos clients, une fois leurs articles choisis, peuvent être plus impatients. Alors dans ces conditions, comment gérer ce passage obligé de l’acte d’achat ?

  • •  Si votre effectif vous le permet, il est sans doute préférable d’affecter la tâche d’encaissement à une seule et unique personne. Pourquoi ? Tous simplement pour éviter tout contact entre les produits alimentaires et l’argent.
  • •  Disposez une vitre de protection en plexiglas sur votre comptoir caisse pour créer une barrière et ainsi faciliter les échanges. Il est important que cette protection soit nettoyée et désinfectée régulièrement.
  • •  Ayez également à portée de main les indispensables produits d’hygiène, comme des lingettes désinfectantes, des mouchoirs, une poubelle…
  • •  Favorisez le paiement en carte bleue sans contact. En effet, concernant les moyens de paiement, il est clairement recommandé de favoriser le paiement par carte bancaire, dont le plafond d’utilisation sans contact a été remonté par les banques à 50 € depuis le 11 mai dernier.
  • •  Bien sûr, vous ne pouvez pas refuser le paiement en liquide. Mais dans ce cas, utilisez une coupelle pour déposer l’argent et le rendu. Enfin, après tout usage du terminal TPE, de la caisse enregistreuse ou tout simplement du téléphone, passez un coup de lingette désinfectante.
CLOSE
CLOSE